Parks.it Accueil

Parco Naturale Regionale dell'Aveto

www.parcoaveto.it
Banniére locale pour la promotion du territoire

L'Espace protégé

Carte d'identité

  • Aveto Parco Naturale Regionale:
    • Superficie terrestre (ha) : 3.018,77
    • Région : Liguria
    • Province : Genova
    • Communes : Borzonasca, Mezzanego, Ne, Rezzoaglio, Santo Stefano d'Aveto
    • Loi d'institution : LR 50/1989 - LR 12/1995
    • Liste officielle EP : EUAP0966
  • Autres espaces protégés gérés :
    • ZSC Monte Ramaceto
    • ZSC Monte Zatta - Passo Bocco - Passo Chiapparino - Monte Bossea
    • ZSC Parco dell'Aveto

 

 
Pian d'Oneto

Le Parc

  • Superficie : parc naturel 3 018 hectares, divisés en :                                                 
    • Réserve générale orientée (RGO) 1 340 ha
    • Aires de protection (AP) 1 606 ha
    • Aires de développement (AS) 45 ha
    • Monument naturel (MN) 27 ha
    • Aire contiguë 1 343 ha

Situé dans l'arrière-pays du Tigullio, Parco dell'Aveto protège l'une des régions les plus belles et représentatives de l'Apennin ligurien. L'espace protégé s'étend sur une superficie d'environ 3 000 hectares et intéresse trois vallées : Val d'Aveto, Val Graveglia et Valle Sturla. Les trois vallées se distinguent par des caractères particuliers : paysages de haute montagne, pâturages et vastes hêtraies dans la Val d'Aveto ; prés pâturés, châtaigneraies, bois de noisetiers, potagers et oliveraies dans la Valle Sturla; un paysage rural bien conservé avec oliveraies et vignobles et, surtout, une grande variété de roches et de minéraux, et donc carrières et mines, en Val Graveglia.

Plus de renseignements (en italien)

Foresta delle Lame - éducation environnementale

Les Vallées du Parc

La Val d'Aveto est entourée par des sommets montagneux qui la protègent des influences extérieures et qui l'isolent des territoires environnants.

La Valle Sturla est une typique vallée ligurienne, qui descend brusquement des milles mètres d'altitude de l'arête vers la mer, à travers pâturages et châtaigneraies, bois de noisetiers, potagers et oliveraies, jusqu'à déboucher dans le torrent Lavagna, près des plages du Tigullio, offrant ainsi, en quelques kilomètres, un panorama complet des milieux les plus contrastants de la Ligurie.

La Val Graveglia est une vallée dont l'histoire ancienne a influencé énormément l'histoire récente : des époques géologiques lointaines ont en effet donné origine, à travers les mouvements du sous-sol, aux roches qui la caractérisent, avec des formations particulières qui ont enrichi le sous-sol de minéraux utiles et rares.

Plus de renseignements (en italien)

Lago delle Lame

Géologie

L'aspect actuel du paysage du Parc est le fruit des grands mouvements tectoniques et des événements liés aux glaciations qui ont intéressé ces zones dans un passé lointain. Les sommets les plus élevés du Parc (Aiona et Penna) sont formés de roches du groupe des ophiolites : communément connues en tant que "roches vertes", elles consistent dans des ensembles de roches de nature et d'origine différente (péridotites, serpentinites, gabbros, basaltes) qui se sont créés sur le fond d'un ancien bassin océanique (Océan liguro-piémontais).

Plus de renseignements (en italien)

Floraisons dans le Parc

Végétation et Flore

Au cours des siècles, l'homme a modelé le territoire afin de créer des milieux particuliers à utiliser pour l'agriculture et l'élevage : le territoire du parc est donc riche de prés, pâturages, terrasses, châtaigneraies et bois de noisetiers.
Les bois naturels ont également été remaniés en privilégiant les essences les plus utiles : on trouve donc hêtraies, chênaies, bois mixtes de charmes et ornes, ainsi que de petites bandes de saules et aulnes le long des torrents.
Grâce à l'extraordinaire variété de milieux, de substrats et de microclimats qui le caractérise, Parco dell'Aveto présente une énorme richesse floristique.

Plus de renseignements (en italien)

Arbres monumentaux

Arbres monumentaux

Le territoire du Parc renferme plusieurs "Arbres monumentaux", ainsi classés selon la loi régionale 4/1999 qui prévoit la tutelle et la valorisation de ces monuments vivants. Les exemplaires pluriséculaires à respecter et à admirer sont : le Cyprès de Borzone et le Châtaignier du Poggio (Commune de Borzonasca), le Chêne pubescent de Gòsita (Commune de Ne) et le Séquoia géant de Allegrezze (Commune de S. Stefano d'Aveto). Le Hêtre du Mont Zatta (Commune de Mezzanego), aussi connu comme Faggio 40, s'est récemment abattu à cause d'une attaque fongique et peut être admiré au sol dans toute sa majesté. D'autres "Grands Arbres" qui ne rentrent pas dans la liste officielle de la Région se situent dans le territoire du Parc : parmi ceux-ci, l'Eléphant, un grand châtaignier près de Zanoni, les Colonnes d'Hercule et le Roi de la Forêt, des hêtres géants à l'intérieur de la Foresta delle Lame. Ces appellations, inspirées par l'imaginaire populaire, bien décrivent l'aspect caractéristique ou imposant de ces plantes.

La faune du Parc

Faune

La grande variété de milieux qui caractérise le Parc a favorisé la conservation d'une faune riche et de valeur.
La présence la plus intéressante est sans aucun doute celle du loup, qui est récemment réapparu dans les vallées du Parc avec quelques individus, dans le cadre d'une lente mais inexorable recolonisation de l'Apennin par cette espèce. Aujourd'hui, à travers la Ligurie, le loup a recommencé à peupler également plusieurs localités alpines. Grâce à l'énorme pouvoir suggestif de ce grand carnivore, les observations et les excursions qui suivent ses traces constituent deux des activités les plus demandées aux guides du Parc.

Plus de renseignements (en italien)

Têtes apotropaïques

Histoire

Les ouvrages en silex et jaspe d'époques différentes, actuellement conservés dans le Musée Archéologique de Chiavari, les recherches archéologiques et polliniques, ainsi que la présence de troncs sub-fossiles de sapin, bien conservés, sur le fond du Lago degli Abeti, ont consenti de jeter une certaine lumière sur l'époque pré-romaine.
Les premiers "visiteurs" du Parc furent les tribus du fond de la vallée qui, au cours du Mésolithique (il y a plus de 7 000 ans), pratiquaient la chasse sur ces montagnes riches de gibier. Ensuite, de la fin du Néolithique jusqu'à l'Age du Bronze, d'autres tribus y pratiquèrent non seulement la chasse, mais aussi la coupe et l'incendie des riches forêts de sapin, afin d'en tirer des pâturages. Cette activité, qui témoigne de l'ancienne origine (il y 4 000 ans) de l'élevage, très pratiqué encore aujourd'hui, représente aussi le début de la suprématie des hêtres sur les sapins, influencée également par plusieurs facteurs climatiques.

Plus de renseignements (en italien)

Château de S.Stefano d'Aveto

Architectures

Au delà des monuments les plus célèbres, c'est-à-dire le Château de Malaspina de S. Stefano d'Aveto (XIIe siècle) et l'Abbaye de Borzone dédiée à Saint André, qui méritent sans aucun doute une visite, il faut mentionner d'autres ouvrages d'architecture remarquables, tels que les nombreux clochers et campaniles de la Val d'Aveto (et notamment ceux de Cabanne, Rezzoaglio et Magnasco), les restes du monastère de Villa Cella, l'une des églises les plus anciennes de la région (XIIe siècle), et beaucoup d'autres constructions religieuses d'époque médiévale ou baroque (parmi lesquelles l'église de Allegrezze, du XVe siècle).

Plus de renseignements (en italien)

Réseau Natura 2000

Le Réseau Natura 2000 est un "réseau écologique européen" né afin d'assurer la protection des habitats et des espèces floristiques et faunistiques présents dans les espaces de grande valeur environnementale, tels que les S.I.C. (Sites d'Importance Communautaire). La création de ce réseau est prévue par la Directive européenne n° 43 de 1992 (connue comme "Directive Habitats"), dont l'objectif principal consiste dans la tutelle de la biodiversité dans le territoire de l'Union Européenne. L'Italie a participé à la création du Réseau Natura 2000 à travers un projet spécifique, dans le cadre duquel la région Ligurie a identifié sur son territoire 124 S.I.C.. Ce nombre élevé est dû à l'extraordinaire variété de milieux naturels de la région, qui se traduit dans une multitude d'espèces animales et végétales, qui font de la Ligurie l'un des territoires les plus riches de biodiversité au niveau européen.
Les sites appartenant au Réseau Natura 2000 qui se situent, totalement ou en partie, à l'intérieur du territoire du Parc sont :

  1. Monte Ramaceto (code IT1331810) 2 813 hectares
  2. Monte Zatta - Passo del Bocco - Passo Chiapparino - Monte Bossea (IT1331909) 3 009 hectares
  3. Parco dell'Aveto (IT1331104) 6 669 hectares

L'Organisme de gestion du Parc est chargé d'assurer la conservation des habitats et des espèces présents dans les S.I.C., même hors des limites du Parc Naturel.
Pour l'avenir, l'on prévoit l'élaboration par l'Ente Parco d'un Plan de Gestion spécifique pour protéger les S.I.C. du Parc, y compris les parties qui se trouvent au delà de ses limites.

Plus de renseignements (en italien)

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2018 - Ente Parco dell'Aveto - p. iva 01109990992