Parks.it Accueil

Points d'intérêt

Le Lac de Massaciuccoli

Le lac de Massaciuccoli est le résidu d'une lagune deltaïque formée par le fleuve Serchio et fermée ensuite par ses alluvions. Peu profond (pas plus que deux mètres), il accueille une flore et une faune abondantes et de fort intérêt naturel. Des deux villages situés sur les rivages du lac, Torre del Lago et Massaciuccoli, le premier est plus connu car Giacomo Puccini y habita longtemps, dans une villa qui aujourd'hui est devenue un musée : chaque été Villa Puccini héberge une saison lyrique en plein air dédiée aux œuvres du célèbre compositeur.

En savoir plus (en italien)


 


Livres et guides
 

Buche di Nerone

À Massaciuccoli se trouvent les restes d'une villa et de thermes romaines, connus comme "Buche di Nerone". Ces ruines représentent un témoignage certain de l'intérêt de la noblesse romaine pour ces lieux.


 

Tenuta di San Rossore

Avec une superficie de 4 800 hectares, la Tenuta ("Domaine") constitue le cœur du Parc régional, non seulement pour sa position position géographique mais aussi pour la richesse des habitats et les particularités paysagères. Elle est délimitée au nord par le fleuve Serchio, à l'est par la Fossa Cuccia, au sud par l'Arno et à l'ouest par la Mer Thyrrénienne.
La bande côtière de San Rossore, et plus particulièrement la zone centrale-septentrionale, présente des caractères fort naturels et accueille les espèces végétales typiques des côtes italiennes, telles que le liseron des dunes, l'échinophore, le lis maritime et l'oyat, une graminée nécessaire pour la formation des hautes dunes côtières. Dans ce milieu on peut aussi rencontrer l'huîtrier pie, le courlis, le rollier d'Europe ainsi que quelques espèces de canards, de mouettes et de fous. Dans les aires limitrophes il est très commun d'observer des daims et des sangliers, les deux espèces d'Ongulés typiques de la population animale de la Tenuta.

Au nord de l'embouchure du fleuve Arno, dans la partie méridionale de la Tenuta, se trouvent des marécages connus avec le toponyme "lame". Il s'agit d'une aire d'environ 400 hectares dont la couverture exclusivement herbacée et arbustive permet au regard d'aller de la ligne de la côte jusqu'à la limite des bois les plus internes et aux Alpes Apuanes. Étant sujette à des inondations saisonnières, cette aire côtière accueille - sauf qu'en été - des milliers d'oiseaux aquatiques, notamment canards et échassiers, mais aussi cormorans, mouettes et hérons. Les visites guidées permettent d'admirer cet insolite paysage en s'approchant des points de halte où se trouvent les postes d'observation.
En se déplaçant de l'arrière-pays à la mer, la végétation et les sols sont très variés : les zones déprimées (les lame) alternent avec des parties élevées (les dunes), caractérisées par des végétations différentes. Les arbres typiques des zones humides sont le chêne, le peuplier, le frêne et l'aune, souvent enracinés directement dans l'eau. Sur les dunes on trouve par contre des espèces des milieux xériques, telles que le chêne vert et le pin parasol, introduit par l'homme. En traversant les bois, il est très commun d'observer le pic épeiche et le pic vert.

En savoir plus (en italien)


 
Villa Borbone
Villa Borbone

Villa Borbone

Villa Borbone a été réalisée au début du XIXe siècle par l'architecte Lorenzo Nottolini en tant que résidence de chasse, sur demande de Maria Luisa Borbone. En 1985 elle a été offerte par l'ingénieur Benvenuto Barsanti à la municipalité de Viareggio, et elle est ainsi devenue un lieu ouvert à tous les citoyens.
Depuis 2006 quelques pièces de l'édifice hébergent le Centre d'accueil et le Centre pour l'Education Environnementale du Parco di Migliarino San Rossore Massaciuccoli. Le Centre d'accueil se trouve dans une position enviable à un kilomètre et demi de la mer, à l'intérieur d'un bois côtier et au milieu d'une aire agricole très vaste. Si l'on considère aussi l'aire palustre située en amont de la Tenuta Borbone, on comprend que cette aire du Parc naturel, comprise dans le territoire de la commune de Viareggio, offre presque tous les milieux naturels du Parc et donc beaucoup de possibilités pour développer des parcours didactiques variés.

En savoir plus (en italien)


 

Macchia Lucchese

À l'intérieur du domaine Macchia Lucchese il existe de nombreux routes et sentiers simples à parcourir. Les parcours réalisées permettent de traverser et de connaître deux milieux du Parc très significatifs et de fort intérêt naturel : la forêt et la côte. Se promenant en silence dans la forêt, au milieu de chênes verts, aulnes, frênes, chênes pédonculés et pins parasols, on pourra entendre le martèlement du pic à la recherche de nourriture, tandis que traversant les bandes boisées derrière les dunes, riches de pin maritime, filaria, arbousier et genièvre, on atteint les dunes qui représentent l'exemple le plus vaste, le plus complet et le mieux conservé de végétation côtière.
A la suite du projet "Life Natura Dune Tosca" on a recréé des milieux humides à l'arrière des dunes, qui constituent des zones de halte très importantes pour les oiseaux migratoires ainsi que pour la reproduction de nombreuses espèces d'amphibiens ; en outre, on a éradiqué des espèces végétales exotiques et envahissantes, qui sont nuisibles pour l'équilibre et la biodiversité de ce milieu extrêmement délicat.

En savoir plus (en italien)


 

Sentiero dei Tre Pini


Tenuta di Tombolo

Par ses 5 000 hectares, la Tenuta di Tombolo occupe la bande côtière méridionale du Parc, entre l'Arno et le Calambrone. Le domaine, de propriété ecclésiastique pendant plusieurs siècles, est resté caractérisé jusqu'au XIXe siècle par l'alternance dans le territoire de zones surélevées, sèches, et de zones déprimées et marécageuses. Sous la domination des Savoie, on réalisa les travaux de bonification nécessaires, avec la plantation de pinèdes et l'aménagement du réseau routier.

Le Sentiero dei Tre Pini ("Sentier des Trois Pins") de San Piero a Grado permet une lecture des différentes typologies d'aires boisées présentes dans le Parc, aussi bien du point de vue naturel qu'à travers le souvenir des anciens métiers qui pendant des siècles ont modelé le bois et favorisé la subsistance des communautés locales, en contribuant à conserver ces milieux jusqu'à nos jours.

En savoir plus (en italien)


 
Dunes côtières avec la typique végétation à Helichrysum
Dunes côtières avec la typique végétation à Helichrysum

Réserves WWF de Cornacchiaia et Dune di Tirrenia


Tenuta di Tombolo

Le territoire du Parco Migliarino San Rossore Massaciuccoli comprend deux aires gérées par le Comité WWF Oasi Litorale Pisano : le Bosco della Cornacchiaia et les Dune di Tirrenia.
Il s'agit de deux sites intéressants aussi bien du point de vue botanique que faunistique, en ce qu'ils abritent les espèces typiques du Parc, comme le sanglier, le renard, le blaireau, l'écureuil, le loir, le porc-épic, la tortue des marais, le pic, le geai des chênes, le guêpier d'Europe et beaucoup d'oiseaux chanteurs. 
L'Oasi WWF "Bosco di Cornacchiaia" présente la classique distribution de la végétation sur les terrains alluviaux engendrés par l'Arno. Ces sols présentent une alternance caractéristique de "tomboli" et "lame", c'est-à-dire de cordons de dunes sableuses séparés de dépressions humides.
L'Oasi WWF "Dune di Tirrenia" est née en 1997 en collaboration avec le Parc, la Commune et la Province de Pise, dans une zone du littoral qui présente un maquis méditerranéen particulièrement développé. Dans la bande près de la mer on retrouve les typiques espèces psammophiles, parmi lesquelles abonde la précieuse Solidago litoralis, endémique de la côte de la haute Toscane, tandis qu'à l'arrière des dunes on trouve la rare périploque grecque, qui ressemble aux lianes tropicales.

En savoir plus (en italien)


 
Villa Médicéenne
Villa Médicéenne

Tenuta di Coltano

Depuis 1998 cette Villa médicéenne est un Centre d'accueil et un Centre pour l'Education Environnementale du Parco di Migliarino San Rossore Massaciuccoli. Elle se situe dans le petit bourg agricole de Coltano, dans la partie méridionale du Parc, né des grands ouvrages d'assainissement réalisés au cours des années. Sa formation géologique est autant intéressante que son histoire, liée à la famille Médicis, à la Maison de Lorraine, aux Savoie et à Guglielmo Marconi.
La région de Coltano offre une grande variété d'occasions pour développer et approfondir plusieurs parcours didactiques thématiques : géologie, histoire, nature, culture et activités productives constituent le fil rouge des projets conçus pour les différents niveaux d'écoles dans le territoire du Parc naturel Migliarino San Rossore Massaciuccoli.

En savoir plus (en italien)


share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2017 - Ente Parco Regionale Migliarino, San Rossore, Massaciuccoli