Parks.it Accueil
 

MAREGOT, la deuxième information semestrielle se conclut avec succès

Dans le cadre du troisième semestre du projet ''MAnagement des Risques de l'Erosion cotière et actions de Gouvernance Transfrontalière'' - Programme Interreg V-A Marittimo-IT FR-Maritime 2014-2020

(Riomaggiore, 09 avr 18) C'est un projet visant à prévenir et gérer conjointement les risques qui dérivent  de l'érosion côtière dans la zone de coopération. Le projet stratégique envisage de mettre en œuvre un processus de planification partagée qui, grâce à une meilleure connaissance des phénomènes d'érosion et de la dynamique des littoraux, identifie des solutions d'intervention optimales pour la gestion du territoire par rapport aux caractéristiques morphologiques et hydrodynamiques de la côte. La première partie du projet sera consacrée à l'analyse des données et des systèmes de surveillance côtière qui existent dans les régions partenaires. Ensuite, une méthodologie transfrontalière sera définie pour surveiller la côte.


"Des activités de prospections géophysiques sur terre et dans la mer seront mises en place dans de spécifiques zones pilote - affirme Patrizio Scarpellini, directeur du Parc -. On effectuera un relevé systématique par laser scanning terrestre pour créer des modèles en haute définition des traits de côte haute."

Grâce aux scans TLS on remontera avec haute précision à la géographie de la zone étudiée. L'intensité du signal, liée aux caractéristiques physico-chimiques des surfaces éclairées, sera associée aux coordonnées des points. En particulier, l'intensité est liée à la rugosité du matériel et au niveau d'eau y présent.

"En outre - continue Scarpellini - les informations seront mises à disposition des partenaires pour connaître le cadre structurel des amas rocheux."

Un relevé photogrammétique réalisé à travers des drones (SAPR) et visé à la reconstruction métrique de la surface tridimensionnelle de la morphologie des zones choisies, en prêtant attention à la possibilité d'obtenir aussi des informations sur la bande submergée de -3m à 0 où les relevés bathymétriques n'arrivent typiquement pas à cause de la navigabilité et de la diffusion de la donnée. De plus, dans la zone pilote choisie, on testera un système de caractérisation de la houle à travers un réseau d'accéléromètres sur terre développés dans le cadre du projet européen OS-IS. L'usage des accéléromètres et l'analyse des données avec des algorithmes permet la caractérisation des paramètres de la houle (hauteur, période, pic et période moyenne).


Données techniques

Chef de file : Région Ligurie

Durée
: 3 ans (janvier 2017 - janvier 2020)

Budget Total du projet : € 4.959.419,65

Budget AMP Cinque Terre: € 321.900,00

Partenaires : Parco Nazionale Cinque Terre, Università di Genova, Regione Toscana, Università di Firenze, Laboratorio di Monitoraggio e Modellistica Ambientale per lo sviluppo sostenibile, Regione Autonoma Sardegna, Agenzia Regionale per la Protezione dell'Ambiente della Sardegna, Università di Cagliari, Office de l'Environnement de la Corse Bureau de Recherche Géologique et Minières, Service Départemental d'Incendie et de Secours de la Haute-Corse, Departement du Var, Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres.

Matériels informatifs disponibles
Brochure et newsletters

http://www.parconazionale5terre.it/pagina.php?id=327

Logo Maregot
Logo Maregot
share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-twitter
© 2022 - Ente Parco Nazionale delle Cinque Terre