Parks.it Accueil

Parco Nazionale dello Stelvio
Nationalpark Stilfserjoch

www.stelviopark.it

Proclamation des vainqueurs de “Fotografare il Parco”

Plus de 300 participants pour le concours de photographie naturaliste organisé par les Parcs Nationaux du Stelvio, du Grand Paradis, des Abruzzes, Latium et Molise et de la Vanoise

(Bormio, 05 Mag 16) Le jury international du concours international "Fotografare il Parco" (Photographier le Parc), organisé par les Parcs Nationaux du Stelvio, du Grand Paradis, des Abruzzes, Latium et Molise et de la Vanoise, en collaboration avec Swarovski Optik Italia, a désigné les vainqueurs de la 11e édition.

"Gallo forcello. Il canto dell'amore" (Tétras lyre. Le chant d'amour) ; c'est la spectaculaire photographie de Denis Bertanzetti de Idro qui a obtenu le premier prix. Avec cette photographie, l'auteur nous accompagne, au lever du soleil, parmi les nombreuses montagnes où vit le tétras lyre.
En deuxième position, Matteo Riccardo di Nicola, avec la photographie "Amori sommersi. Rospo comune" (Amours sous-marines. Crapaud commun). L'image sous-marine a saisi l'étreinte de deux crapauds, pendant la ponte des œufs.
La photographie classée troisième est "Cervo volante" (Lucane cerf-volant), de Lorenzo Shoubridge, de Lido di Camaiore ; c'est une photographie dynamique et l'intentionnel effet de flou accentue les mouvements frénétiques de la lutte entre deux mâles de lucane cerf-volant.

La meilleure photographie de la catégorie "I paesaggi del Parco" (Les paysages du Parc) est "Ultime luci ai Lacs Perrin" (Dernières lumières près des Lacs Perrin), prise dans le Parc National de la Vanoise par Marco Ferrando di Mombercelli. C'est un jeu de miroir, et les couleurs chaudes des nuages se reflètent sur le lac, baigné dans la lumière froide du crépuscule.
Les meilleures photographies consacrées à chaque espace protégé sont: "Opi al mattino" (Opi la matin), enveloppée par le brouillard nocturne, de Alessandro Baldetti de Ariccia (Parc national des Abruzzes, Latium et Molise); "Momenti di riflessione" (Moments de réflexion), une photographie très scénographique de montagnes et nuages qui se reflètent sur le lac de Dres de Andrea Bazzarone de Caluso (Parc National du Grand Paradis); "Porta glaciale del Ghiacciaio dei Forni" (Porte glaciale du Glacier des Forni), une démonstration des dimensions réelles et des transformations des glaciers alpins, de Mauro Lanfranchi de Lecco (Parc National du Stelvio); "Bleu polynésien au Lac Supérieur du Mont Coua", qui joue avec l'extraordinaire couleur d'un petit lac alpin, pendant la fonte des neiges, du Français Fabrice Ygrie de Challes-les-Eaux (Parc national de la Vanoise).

Pour la catégorie "Fauna selvatica" (Faune sauvage), Valter Pallaoro de Ora obtient le premier prix avec la photographie "Concorrente in arrivo" (L'arrivée du concurrent), rencontre/affrontement entre ciel et terre de deux oiseaux de proie. En deuxième position, "Il moscardino" (Le muscardin), mangeant des mûres, de Fabrizio Moglia de Moncucco. En troisième position, la photographie d'un chamois sur une montagne merveilleuse, "Là, dove osano i camosci" (Là où osent les chamois), de Davide Ferretti de Atri.

Lorenzo Shoubridge obtient aussi le premier prix pour la catégorie "Micromondo" (Micromonde) avec "Marasso. Rituale" (Vipère péliada. Rituel), image qui a saisi les corps noués des vipères péliades pendant l'accouplement. En deuxième position, Massimo Arcaro, avec la photographie "Caccia grossa" (Chasse au gros gibier), où une mante religieuse s'attaque à un papillon. En troisième position, Paolo Mignosa de Felino, avec la photographie "Ladybug ready to fly" (Coccinelle prête à s'envoler), où une délicate coccinelle décolle d'un crocus de printemps.

Massimo Arcaro obtient le premier prix pour la catégorie "Mondo vegetale" (Monde végétal), avec la photographie "Il bacio sulla bocca" (Le baiser sur la bouche), image originale de pulsatilles. En deuxième position, Franco Fratini de Novate Milanese avec la photographie "Spettinato dal vento" (Décoiffé par le vent), où l'effet de flou évoque le vent fouettant les fleurs des champs. La maîtrise de la profondeur de champ a valu la troisième place de la catégorie à "Botton d'oro" (Trolle d'Europe) de Roberto Zuolo de Ronco Scrivia.

Cette année encore, le prix pour la catégorie "Digiscoping del Parco" (Digiscopie du Parc) a été obtenu par Andrea Roverselli de Bormio avec la photographie "Luci e ombre" (Lumières et ombres), une image hivernale de lièvre variable.

Le jury a aussi attribué deux prix spéciaux : pour la technique particulière utilisée (digiscopie avec smartphone), un prix a été obtenu par le couple de "Picchi neri" (Pics noir) de Giancarlo Giudici de Tovo Sant'Agata ; et Franco Paolinelli de Falconara Marittima a obtenu le prix "Simpatia" pour la photographie "Il salto della civetta" (Le saut de la chouette chevêche), où le petit oiseau de proie nocturne est présenté dans une pose très particulière.
Deux photographies, des auteurs Christian Simon et Jean-Luc Viart ont aussi été signalées.

Le concours "Fotografare il Parco" a de nouveau suscité l'intérêt de nombreux photographes, amateurs et professionnels, et la participation a été élevée. Plus de 300 participants ont présenté plus de 2500 photographies, provenant de toutes les régions d'Italie, de France et d'autres pays européens (Grande Bretagne, Suisse, Autriche et Allemagne).

Le jury, composé de représentants des quatre Parcs, de professionnels du secteur et de photographes naturalistes experts, a pu constater le haut niveau des photographies, tant du point de vue naturaliste que de la qualité technique et artistique ; c'est désormais une constante dans cette compétition.

Les vainqueurs de chaque catégorie seront récompensés par des prix offerts par Swarovski Optik Italie (producteur leader de matériels haut de gamme pour l'observation et la photographie de nature et fournisseur exclusif des trois parcs italiens), Nikon (leader mondial dans le secteur du matériel photographique), Photogem (laboratoire photographique professionnel), et Edinat (éditeur de "La rivista della natura" – La revue de la nature – revue spécialisée dans la nature et l'environnement, et partenaire médiatique de la manifestation).
La remise des prix est prévue pour juillet, dans le Parc National du Grand Paradis.

Toutes les photographies gagnantes sont à découvrir sur le site du concours www.fotografareilparco.it/fr

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2018 - Parco Nazionale dello Stelvio