Parks.it Accueil

Riserva Naturale Orientata Bosco della Frattona

www.parchiromagna.it
Banniére locale pour la promotion du territoire

L'Espace protégé

Carte d'identité

  • Superficie terrestre (ha) : 15,85
  • Altitude min. (m): 80
  • Altitude max. (m): 140
  • Région : Emilia Romagna
  • Province : Bologna
  • Communes : Imola
  • Loi d'institution : DPGR 299 27/03/1984
  • Liste officielle EP : EUAP0256

 

 
Les patriarches

La Réserve

Près de Imola, le long de la vallée du torrent Correcchio, se trouve un précieux témoignage de l'ancien paysage de la première ceinture des collines. En opposition avec la récente urbanisation, le dense couvert boisé de La Frattona garde un remarquable gradient de naturalité.
On appelle "sables de Imola" le particulier substratum géologique qui caractérise la région ; au XIXe siècle on les appelait "les sables jaunes" à cause de la présence d'oxyde de fer. Ces sables, originés il y a un million d'années, ont restitué d'intéressants fossiles d'origine animale et végétale.
Le précurseur de la géologie italienne, Giuseppe Scarabelli, en 1840 avait commencé à étudier la région et ses découvertes, dont des fossiles de grands mammifères terrestres et d'outils du Paléolithique inférieur, sont aujourd'hui gardées dans le musée de Imola qui porte son nom.

En savoir plus (en italien)

Pic_épeiche
Guêpier d'Europe

La faune

Les mammifères

La faune de la Réserve est celle caractéristique de la ceinture des collines près de la plaine, même si ce milieu de forêt mature favorise des présences plus hétérogènes et abondantes par rapport aux zones cultivées ou aux taillis.
Parmi les mammifères il n'est pas difficile de repérer des écureuils ; on peut parfois entrevoir le campagnol roussâtre pendant le jour, tandis que d'autres rongeurs tels que le loir, le muscardin ou la souris des bois vivent essentiellement la nuit.
Le lièvre, le hérisson et la musaraigne sont assez communs. Les animaux carnivores qui peuplent la Réserve sont surtout des renards, des blaireaus communs, des fouines, des putois, des belettes ; grâce à la réintroduction du chevreuil dans les montagnes des Apennins, il est possible d'en repérer quelques exemplaires.
Des études sur les chauves-souris (en italien) ont confirmé la présence de sept espèces différentes. 


Les oiseaux

Les forêts matures abritent plusieurs espèces d'oiseaux qui habitent ces milieux désormais rares et de plus en plus circonscrits : pics verts et pics épeiches, par exemple, mais aussi d'autres espèces qui dépendent, dans la phase de la reproduction, des trous creusés par les premiers.
Pour pouvoir nicher à l'abri des prédateurs, les pics verts et les pics épeiches creusent des trous dans les troncs ou dans les branches des arbres d'où ils enlevent, en même temps, des larves et des insectes xylophages.

En savoir plus (en italien)

Perce-neige

La flore

L'homogénéité du couvert boisé qui occupe la presque totalité de la surface de la Réserve est en réalite apparente. En regardant mieux on découvre en effet une forêt en mosaïque : dans les différentes zones changent le relief et l'exposition des versants, l'éclairage naturel, l'épaisseur et les caractéristiques du terrain, l'humidité, la nature et la qualité de l'intervention humaine. Le couvert végétal change, par conséquent, sur la base de ces paramètres.
La ceinture méridionale de la Réserve, là où la forêt est cernée par des cultures, se developpe sur un plateau lumineux mais sec en été. La futaie de jeunes chênes, dominée par le chêne pubescent et le rouvre, se signale aussi pour la présence de plusieurs hybrides mêlés de forme hétérogène à d'autres espèces.

Imola

La géologie

Située à une altitude entre les 80 et le 140 mètres, la forêt de la Frattona s'allonge presqu'entièrement sur la rive droite du Rio Correcchio, affluent du Sillaro, qui la limite au nord. L'exposition de la Resérve est essentiellement orientée au nord ; seulement une petite portion située sur le versant opposé resulte plus chaude.
Les unités lithologiques supérieures déterminent la morphologie de la région : sur le versant méridional, à forte concentration de sables jaunes généralement cimentés, la pente resulte escarpée. Au contraire, sur le versant nord, les lithotypes sont moins cimentés et la pente est plus graduelle. Certaines interruptions de la pente sont dues à la présence de bandes d'inondations cimentées et à des incisions mineures.

En savoir plus (en italien)

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2019 - Ente di gestione per i Parchi e la Biodiversità - Romagna