Parks.it Accueil

Riserva Speciale del Sacro Monte di Varallo

Banniére locale pour la promotion du territoire

Points d'intérêt

 
Panorami Sacro Monte
Panorami Sacro Monte


Livres et guides

Sacro Monte di Varallo

La réalisation du Sacro Monte est le fruit du travail de plusieurs architectes (G. Alessi, B. Alfieri), peintres et sculpteurs (G. Ferrari, Giovanni D'Enrico, Tanzio da Varallo, M. Prestinari, Tabacchetti, Morazzone) célèbres. Ce complexe dévotionnel représente par sa date de fondation (1491) le plus ancien des Sacri Monti, et il est aussi l'un des plus importants du point de vue artistique et religieux.
L'espace à l'intérieur de l'enceinte sacrée est divisé en deux zones bien distinctes. La première, riche de plantes et de vert, se présente comme un jardin pointillé de chapelles. La seconde, située au sommet et précédée par la Porta Aurea, comprend plusieurs palais enrichis de porches qui donnent sur la piazza del Tempio (la place religieuse) et la piazza dei Tribunali (la place civile), dans le but de reproduire la ville de Jérusalem.


 
 

La porte d'entrée

Une porte d'entrée monumentale s'ouvre à l'intérieur des murs qui délimitent l'ancienne enceinte, soulignant les analogies entre le Sacro Monte et les villes historiques. Les murs d'enceinte et la porte marquaient la limite entre l'aire sacrée, destinée à la prière et au recueillement, et les alentours.


 
 

Les complexes

  • Nazaret
    Ce complexe fut réalisé à travers l'agrégation de plusieurs noyaux au cours de plus d'un siècle.

  • Betlemme
    Le premier noyau de ce complexe était déjà mentionné dans le guide du Sacro Monte de 1514 ; il consistait en ce temps-là en un espace peuplé d'images de la naissance de Jésus-Christ, de l'adoration des Mages et de la présentation au Temple, statues en bois et en terre-cuite, et peintures.

  • Palazzo di Pilato
    Un vieux "Palazzo di Pilato" existait déjà au XVIe siècle. Le nouveau palais s'insère dans la planification de la zone haute du Sacro Monte voulue par l'évêque Carlo Bascapè qui souhaitait réunir ici les mystères principaux de la passion de Jésus-Christ.

  • Calvario
    La construction de ce bâtiment commença au début du XVIe siècle, afin d'y accueillir la chapelle de la Crucifixion (nr. 38), en englobant une partie du rocher qui affleurait sur le sommet du col. Mentionné déjà en 1514, l'intérieur du bâtiment était en ce temps-là beaucoup plus simple du projet réalisé par Gaudenzio Ferrari entre 1517 et 1520.


 
Calvario
Calvario

La Basilique de l'Assunta

L'ancienne église du Sacro Monte, bâtie à la fin du XVe siècle et dédiée à la Madonna Assunta, se trouvait dans le lieu où s'érige aujourd'hui l'hôtel "Casa del Pellegrino", mais elle se révéla insuffisante dans le temps et avec la célébrité accrue du Sacro Monte.
La construction de la nouvelle église commença en 1614 grâce aux donations de Agostino Beccaria, un gentilhomme de Pavie, et aux aumônes des pèlerins.


 

La montée piétonne

Cinq chapelles se situent le long de l'ancienne route piétonne qui monte de l'église de la Madonna delle Grazie au Sacro Monte.
La chapelle de la Pianaccia, en bas, fut décorée en style rococo par Antonio Borsetti, et repeinte par Andrea Bonini à la fin du XIXe siècle. Le devant d'autel fut réalisé par Giuseppe Antonini (1885).


share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2020 - Ente di gestione dei Sacri Monti