Parks.it Accueil
Carte interactive
Mostratevi online ai lettori di Parks.it

L'Espace protégé

Carte d'identité

  • Superficie terrestre (ha) : 273,00
  • Altitude min. (m): 185
  • Altitude max. (m): 550
  • Région : Emilia-Romagna
  • Province : Rimini
  • Communes : Gemmano
  • Loi d'institution : DCR 421 23/04/1991 - DCR 631 03/10/1991 - DCR 531 16/12/2003 (ampliamento)
  • Liste officielle EP : EUAP0261

 

 

La Réserve

La Riserva Naturale Orientata di Onferno, située dans l'arrière-pays de la province de Rimini, a été créée en 1991 et occupe une superficie d'environ 2 734 hectares dans la commune de Gemmano. Cœur de la réserve est la formation de gypses séléniques, dans laquelle le millénaire écoulement d'eaux souterraines a produit les Grottes de Onferno. La cavité principale, 700 m de longueur et 70 m de profondeur, abrite la plus grande colonie de chauves-souris de la région, avec plus de 8 000 exemplaires appartenant à 7 espèces différentes, y compris le Minioptère de Schreibers (Miniopterus schreibersii), l'espèce la plus abondante, considérée en risque d'extinction dans son aire de distribution. 

De la voûte de la salle Quarina se penchent de régulières protubérances coniques, appelés mamelons, parmi les plus belles et les plus grandes d'Europe.
Sur le gypse affleurant s'élève l'ancien bourg de Onferno, qui jadis avait le nomme de Inferno à cause de la présence des grottes que l'on croyait être les portes de l'Enfer ; au XIXe siècle l'évêque de Rimini a changé son nom en Onferno.
Le site protégé comprend aussi les raides parois arénacées de la Ripa della Morte, les voisins calanchi, des portions de forêt et des aires cultivées typiques de cette partie méridionale de la Romagne, emboîtée entre San Marino et le Montefeltro.

La géomorphologie

Entre argiles, grès et gypses
La succession des couches que l'on observe le long de la Ripa della Morte - des argiles des calanchi aux raides parois rocheuses, pour la plupart arénacées - tire son origine de la sédimentation en milieu de mer peu profonde de matériaux argileux et sableux, pendant le Pliocène moyen et supérieur (d'il y a 3 à 1,5 millions d'années).  
Le petit affleurement gypseux isolé de Onferno témoigne par contre des complexes mouvements de translation qui, au cours des derniers événements de l'orogenèse des Apennins, ont apporté aux secteurs de la Romagne inclus entre les vallées du Conca et du Marecchia une couverture d'éléments hétérogènes (connue comme "coltre della Val Marecchia").
Au milieu des argiles sont englobées beaucoup de fragments à composition différente, comme la fraction des sélénites d'Onferno ; les fragments les plus étendus sont le Sasso Feltrio et le rocher calcaire de San Marino.

En savoir plus (en italien)

La flore

Autour des affleurements de gypse
La végétation la plus intéressante de la réserve est liée aux affleurements gypseux et aux aires influencées par le système karstique souterrain.

En savoir plus (en italien)

La faune

Le porc-épic et les autres mammifères
La zone de Onferno se caractérise par une faune typique de la région des collines entre la Romagne et le Montefeltro. Parmi les petits mammifères il faut mentionner la présence de la musaraigne Sorex samniticus, une espèce initialement considérée typique des zones montagneuses ; les prés et les champs cultivés sont fréquentés par la taupe commune et le campagnol de Savi, tandis que dans le bois vivent principalement la souris des bois et le campagnol roussâtre. Les arbustes abritent hérissons et muscardins.

En savoir plus (en italien)

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-twitter
© 2021 - Ente di gestione per i Parchi e la Biodiversità - Romagna