Parks.it Accueil

Parco Nazionale del Gran Sasso e Monti della Laga

www.gransassolagapark.it

L'Espace protégé

Carte d'identité

  • Gran Sasso e Monti della Laga Parco Nazionale:
    • Superficie terrestre (ha) : 148.935,00
    • Faune protégée: 146 espèces  (Texte en italien)
    • Région : Marche, Abruzzo, Lazio
    • Province : Ascoli Piceno, L'Aquila, Pescara, Rieti, Teramo
    • Communes : Accumoli, Acquasanta Terme, Amatrice, Arquata del Tronto, Arsita, Barete, Barisciano, Brittoli, Bussi sul Tirino, Cagnano Amiterno, Calascio, Campli, Campotosto, Capestrano, Capitignano, Carapelle Calvisio, Carpineto della Nora, Castel del Monte, Castelli, Castelvecchio Calvisio, Castiglione a Casauria, Civitella Casanova, Civitella del Tronto, Cortino, Corvara, Crognaleto, Fano Adriano, Farindola, Isola del Gran Sasso d'Italia, L'Aquila, Montebello di Bertona, Montereale, Montorio al Vomano, Ofena, Pescosansonesco, Pietracamela, Pizzoli, Rocca Santa Maria, Santo Stefano di Sessanio, Torricella Sicura, Tossicia, Valle Castellana, Villa Celiera, Villa Santa Lucia Abruzzi
    • Loi d'institution : L 394 6/12/1991 - DM 4/12/92 - 4/11/93 - 22/11/94 DPR 5/6/95
    • Liste officielle EP : EUAP0007
  • Autres espaces protégés gérés :
    • Sito d'Interesse Comunitario Gran Sasso
    • Sito d'Interesse Comunitario Montagne dei Fiori e di Campli e Gole del Salinello
    • Sito d'Interesse Comunitario Monte Picca - Monte di Roccatagliata
    • Sito d'Interesse Comunitario Monti della Laga e Lago di Campotosto
    • Sito d'Interesse Comunitario Primo tratto del Fiume Tirino e Macchiozze di San Vito
    • Zona di Protezione Speciale Parco Nazionale Gran Sasso - Monti della Laga
    • Zona Speciale di Conservazione Boschi ripariali del Tronto
    • Zona Speciale di Conservazione Fiume Tronto tra Favalanciata e Acquasanta
    • Zona Speciale di Conservazione Lago Secco e Agro Nero
    • Zona Speciale di Conservazione Macera della Morte
    • Zona Speciale di Conservazione Montagna dei Fiori
    • Zona Speciale di Conservazione Monte Comunitore
    • Zona Speciale di Conservazione Monti della Laga (Area Sommitale)
    • Zona Speciale di Conservazione S. Gerbone
    • Zona Speciale di Conservazione Valle della Corte

Les Statuts du Parc (en italien - PDF - 151Kb)

L'Organisme de gestion du Parc : (liens en italien)
- Les organes
- Organisation et bureaux
- Histoire du Parc
- Réglementation de référence
- Le "Piano del Parco"
- Règlements en vigueur

 

 

Le Parc National du Gran Sasso et Monti della Laga


Un monument européen à la biodiversité

La présence physique de l'Organisme de gestion du Parc sur le territoire est assurée par un réseau stratégique et fonctionnel de structures administratives, techniques, scientifiques et promotionnelles qui favorisent un contact direct et constant avec les populations résidentes, les institutions locales et les visiteurs, toujours plus nombreux. Il s'agit d'un "bien collectif" reconnu autour duquel s'unissent les administrateurs, les forces sociales et les citoyens, dans la participation aux choix et aux parcours en faveur d'un milieu de montagne qui constitue un véritable "monument européen à la biodiversité".
Un territoire charnière entre la région euro-sibérienne et la région méditerranéenne où se situe le sommet le plus haut des Apennins, qui présente le seul glacier de l'Europe méridionale.

Les structures du Parc

Plus de renseignements (liens en italien)

Lac de Santo Stefano di Sessanio

Le territoire du Parc

Situé au cœur de l'Apennin, le Parc s'étend sur le territoire de trois régions : les Abruzzes, le Latium et les Marches. A l'intérieur de son périmètre sont renfermées cinq provinces (L'Aquila, Teramo, Pescara, Rieti et Ascoli Piceno) et quarante-quatre municipalités.

Plus de renseignements (liens en italien)
Adonis aestivalis L. subsp. aestivalis
Saxifraga italica

Flore et Végétation


Avec 2 364 espèces identifiées, le Parco Gran Sasso - Laga est l'un des espaces protégés avec la plus grande biodiversité végétale d'Europe

La composante floristique plus précieuse est liée aux milieux d'altitude, où persistent lesdits "relictes glaciaires" : plantes endémiques comme l'Androsace mathildae,  l'Adonis distorta, la Viola magellensis, l'Edelweiss des Apennins, le Génépi blanc et plusieurs espèces du genre Saxifrage.
On trouve certains endémismes même aux altitudes plus basses, comme dans les cas du Goniolimon italicum et dell'Astragalus aquilanus. En outre, au printemps, on peut observer sur les flancs du Gran Sasso l'extraordinaire floraison de l'Adonis de printemps, une espèce longtemps considérée disparue, qui trouve ici sa seule station italienne.

Plus de renseignements (liens en italien)

Faune

L'animal symbole du Parc est le Chamois des Apennins qui, cent ans après son extinction sur le Gran Sasso, a recommencé à coloniser ces monts grâce à un projet de réintroduction ; aujourd'hui on en compte à peu près 500 exemplaires. Le patrimoine faunistique de l'espace protégé comprend aussi d'autres grands herbivores, tels que le cerf et le chevreuil, ainsi que leur prédateur par excellence, le Loup des Apennins.

Plus de renseignements (liens en italien)

Légumes secs

L'homme et la terre du Parc

L'étendue et la variété de milieux, l'abondance des eaux, la disponibilité de sols fertiles et de vastes pâturages, ainsi que l'important rôle de charnière joué par le territoire de l'espace protégé au fil des siècles, ont déterminé une forte anthropisation. L'enracinement de différentes cultures a contribué à la naissance d'architectures, pratiques artistiques et artisanales, us et coutumes, folklore, formes d'agriculture et de zootechnie qui ont dompté l'âpreté des terrains de montagne, créant des paysages agraires de charme et de grande valeur environnementale.

Plus de renseignements (en italien)

Corno piccolo
Chute des Barche

Le paysage

L'étendue du Parc, sa variété lithologique et d'altitudes, se reflètent dans une grande diversité de paysages. 
Aux altitudes élevées, où les sommets atteignent les 3 000 mètres, le royaume de la wilderness préserve des milieux particuliers, des espèces animales et végétales endémiques, et des relictes glaciaires, tandis qu'au pied du Corno Grande ce qui étonne est la surprenante étendue de Campo Imperatore, "petit Tibet" de l'espace protégé, avec ses mamelons, ses moraines et ses pâturages immenses.

Plus de renseignements (liens en italien)

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2019 - Ente Parco Nazionale del Gran Sasso e Monti della Laga