Parks.it Accueil

Points d'intérêt

Villa Torretta

Bâtie au XVIe siècle, Villa Torretta était une somptueuse résidence de campagne pour les nobles de Milan. Pendant les siècles son rôle prestigieux avait continué a déchoir, jusqu'à devenir la demeure des paysans qui travaillaient les campagnes dans cette périphérie milanaise. Pendant la guerre elle devint même un refuge et un logement pour les ouvriers de la Breda.
Lorsque le Consortium Parco Nord décida de la relever, en 1981, cette construction, symbole de la ville de Sesto San Giovanni, était presqu'en ruine, tout en conservant encore des éléments d'intérêt architectural et artistique.
Le processus de restauration de la Villa est commencé en 1989 : un opérateur privé a obtenu le droit de jouissance de l'immeuble pour 60 ans, en se chargeant de tous les frais pour la restructuration et la construction d'un hôtel prestigieux, doué d'un centre de congrès.
Les travaux, commencés en 1997, sont terminés en 2002.
Une présentation panoramique de cette villa superbe est disponible sur le site www.villatorretta.it (en italien), où sont également décrits tous les services offerts.
Les fresques originairement présentes à l'intérieur de la villa, mémoire historique de la peinture milanaise du XVIIIe siècle, ont été remises à leur place. Occasionnellement, le public et les chercheurs peuvent visiter la villa pour admirer les salles et les fresques, finalement restaurées.
Les peintures les mieux conservées se trouvent dans la grande salle rectangulaire au premier étage où, juste au-dessous du plafond, une série de peintures court dans la partie haute des parois, avec des représentations de villes et de suggestifs lieux imaginaires. Les fresques se situent dans la partie haute des parois dans la deuxième salle aussi : ici l'on peut admirer différentes armoiries somptueusement encadrées, telles que le blason du Roi d'Espagne Philippe IV et les armoiries des grandes familles milanaises Marino, Spinola, Visconti et Borromeo.
Tout récemment l'on a découvert, au dessous de plusieurs couches d'enduit, d'autres peintures de valeur, traces d'un passé prestigieux qui faisait de Villa Torretta le symbole de Sesto San Giovanni.

 

Plus de renseignements


 

Villa Manzoni

Villa Manzoni se situe sur le côté nord de la rue du même nom à Brusuglio di Cormano.
Le célèbre écrivain Alessandro Manzoni passait ici la belle saison, pour étudier et ensuite expérimenter ses connaissances de botanique, dont il était un véritable amateur. Entre 1810 et 1820 il s'occupa personnellement de la plantation de 950 arbres de haut fût et de 570 arbustes dans le parc qui entoure la villa. Il reste encore quelques exemples originaux de Platane, d'If, de Chêne pédonculé et de Févier d'Amérique, ainsi que le Châtaignier au dessous duquel Manzoni composa l'ode "5 maggio" en l'honneur de Napoléon.
Du point de vue historique et architectural, la villa se présente comme un vaste quadrilatère de 40 mètres de côté, qui renferme une cour ouverte avec une fontaine au centre. La partie droite de l'édifice est constituée par l'ancien Palazzo Imbonati, hérité et restauré par la famille Manzoni à la mort du comte Carlo, survenue à Paris en 1805. La façade se caractérise par une double loge centrale à travers laquelle l'on accède, au premier étage, à l'appartement où dormait depuis 1837 Alessandro Manzoni. A l'étage inférieur on trouve par contre une précieuse bibliothèque, qui conserve encore quelques volumes annotés par l'écrivain.
Le Parc de la Villa est vraiment spécial, sans aucun doute le bois de plus grande valeur à l'intérieur du périmètre du Parco Nord, avec des arbres qui touchent 40 mètres et qui ont un tronc de plus de 7 mètres de circonférence! Il y a un Platane qui couvre, avec sa chevelure, un espace de plus de 40 mètres de diamètre! Le Service Agro-forestier du Parc Nord est en train de réaliser une carte détaillée de tous les arbres du Parc, afin de surveiller leur évolution dans le temps ainsi que leur état phytosanitaire.

Plus de renseignements


 
 

Le Théâtre du Parc

Si l'on considère la nature principale du Parco Nord, c'est-à-dire celle d'un ouvrage de revalorisation d'espaces dégradés, il faut certainement signaler en tant que point d'intérêt aisément accessible le Théâtre du Parc. Situé dans une pente de la Montagnetta, et achevé en 1994, le Théâtre illustre parfaitement comment on peut transformer une friche industrielle en un lieu de rencontre pour les citoyens : en effet il a été bâti en utilisant une structure en béton armé, formée de quatorze piliers, qui soutenait une grue pour le chargement et le déchargement des laitiers de haut fourneau produits par les forges Breda. Le Théâtre a été surélevé grâce à la création d'un terre-plein, sur lequel on a construit une petite scène en béton ainsi qu'une suggestive structure en bois lamellaire de forme parabolique visant à améliorer l'acoustique et à adresser le son vers l'auditorium. Le public occupe un espace ouvert, couvert par un tapis d'herbe et délimité sur les deux côtés par des piliers en béton ; les bancs, eux-aussi, ont été construits en utilisant de vieilles traverses ferroviaires en bois.

Plus de renseignements


 
 
Etang
Etang

Le petit système d'étangs

L'eau constitue l'un des éléments vitaux les plus importants pour un parc : non seulement elle assure la vie et la création des écosystèmes, mais elle contribue aussi à la variété du paysage, du point de vue naturaliste et esthétique. Le petit système d'étangs réalisé en 1992 dans la zone au sud de via Clerici, entre la Montagnetta et le boulevard Fulvio Testi, est un signe évident de l'importance que le Consortium de gestion du Parc attache à cet élément. La création du "petit lac" près de l'entrée sur viale Suzzani a en effet favorisé le développement de différentes espèces d'insectes qui utilisent les plans d'eau pendant les premières phases de leur vie, tels que la libellule et les Gerridés ; le nombre des amphibiens présents (crapaud vert et grenouille verte) avait aussi augmenté, avant d'être réduit de façon considérable par l'introduction massive et illégale de poissons rouges et de tortues marines américaines. Il faut aussi souligner la présence d'un groupe nombreux de poules d'eau (gallinula chloropus), qui s'y sont établies de façon spontanée et qui y nichent depuis quelques années.


 

Le monument au déporté

Le Monument est dédié à tous les citoyens qui travaillaient dans les fabriques de l'aire industrielle de Sesto San Giovanni et qui furent arrêtés par les nazi-fascistes et déportés dans les camps de concentration nazis.
Le rocher placé au début de l'espace caillouté présente une inscription dédiée aux déportés par les architectes Ludovico Belgioioso (ex-déporté) et son fils Alberico Belgioioso, qui réalisèrent le monument avec l'aide du Maître d'Art Giuseppe Lanzani.

Plus de renseignements


 
 

Ancienne station de contrôle de l'aéroport de la Breda

L'ancienne station de contrôle de l'aéroport de la Breda s'érige dans l'une des zones requalifiées par le Parc. Dans l'immédiat après-guerre la Breda avait réalisé, dans le hangar que l'on voit peu loin vers le sud, à droite de la piste cyclable, le premier et seul quadrimoteur Breda Zapata BZ308, qui ne fut jamais produit en série à cause du veto des Alliés. L'ancienne Palazzina Volo est un bâtiment en béton armé et grands vitres, appartenant à un propriétaire privé, qui bien se prête à accueillir un restaurant, un café et un glacier au service du Parc. Un projet pour la réhabilitation de l'immeuble est déjà en cours d'élaboration en collaboration avec la propriété.


share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2019 - Parco Nord Milano