Parks.it Accueil
Banniére locale pour la promotion du territoire

L'Espace protégé

Carte d'identité

  • Delta del Po Emilia-Romagna Parco Regionale:
    • Superficie terrestre (ha) : 53.653,00
    • Région : Emilia Romagna
    • Province : Ferrara, Ravenna
    • Communes : Alfonsine, Argenta, Cervia, Codigoro, Comacchio, Goro, Mesola, Ostellato, Ravenna
    • Loi d'institution : LR 27 2/07/1988
    • Liste officielle EP : EUAP0181
  • Autres espaces protégés gérés :
    • Riserva Naturale Orientata Dune Fossili di Massenzatica
    • Riserva Naturale Speciale Alfonsine
    • SIC e ZPS Bardello
    • SIC e ZPS Bosco della Mesola, Bosco Panfilia
    • SIC e ZPS Dune di San Giuseppe
    • SIC e ZPS Pineta di San Vitale, Bassa del Pirottolo
    • SIC e ZPS Valle Bertuzzi, Valle Porticino-Cannevié
    • Sito d'Interesse Comunitario e Zona di Protezione Speciale Salina di Cervia
    • Sito d'Interesse Comunitario e Zona di Protezione Speciale Valli di Comacchio
    • Paesaggio Protetto della Centuriazione
    • Zona Umida Ramsar Valli residue di Comacchio

 

 

Un Parc dessiné par l'eau...

Le Parc du Delta du Pô de l'Emilie-Romagne présente des caractéristiques territoriales et écologiques qui le rendent unique en son genre. Il occupe une superficie totale de plus de 52 000 hectares dans une région qui est considérée parmi les plus productives et les plus riches en biodiversité : la carte d'identité du Parc est donc tout à fait respectable...
Tout en étant l'un des Espaces Protégés les plus anthropisés et économiquement développés d'Italie, le Parc du Delta du Pô de l'Emilie-Romagne garde à son intérieur la plus vaste étendue de zones humides protégées du Pays. Pour cette raison, le Parc a fondé et soutenu l'Association internationale des Parcs deltaïques : Delta chiama Delta (lien en italien).
Grâce à son passé de carrefour culturel et économique entre l'Occident et l'Orient, le Delta du Pô garde à son intérieur beaucoup d'importantes vestiges de son histoire glorieuse : le Parc se caractérise donc par la coexistence équilibrée d'éléments naturels d'excellence et de témoignages artistiques et culturels magnifiques, reconnus même par l'Unesco.
Le Parc du Delta du Pô est un espace protégé singulier et complexe, car il est en même temps un Parc terrestre, un Parc fluvial et un Parc côtier. Son élément naturel caractéristique est sans aucun doute l'eau, même s'il existe aussi des voies de communication plus pratiques pour l'atteindre.
C'est le rapport instable entre l'eau et la terre, leur équilibre précaire, qui a produit dans le Delta du Pô un paysage si varié, dans lequel les bois, les pinèdes et les forêts inondées alternent avec des zones humides internes, d'eau douce ou salée. La biodiversité dans l'aire du Delta est extraordinaire, notamment par la présence de plus de 280 espèces d'oiseaux.
Les aspects les plus caractéristiques du Delta sont analysés dans les Centres d'Accueil (lien en italien) et dans les musées situés dans le territoire du Parc.

Les milieux naturels

Le Parc Régional du Delta du Pô Emilie-Romagne s'étend dans une région parmi les plus productives et les plus riches en biodiversité. A son intérieur se trouve la plus vaste étendue de zones humides protégées d'Italie, des espaces qui ont une valeur écologique exceptionnelle.
Il s'agit d'un territoire riche de milieux naturels, qui accueillent de centaines d'espèces animales et végétales. Le nombre élevé des espèces présentes est étroitement lié à la diversité des habitats, qui présentent des formes et des adaptations particulières selon les différentes conditions chimiques-physiques du sol et les conditions climatiques.

(liens en italien)

La Flore

A présent il n'existe pas de recensement exhaustif des espèces végétales présentes à l'intérieur du Parc Régional du Delta du Pô. Cependant, les données recueillies par plusieurs auteurs dans les différents zones du Parc attestent la présence d'au moins 970 espèces, ce qui permet d'estimer le nombre des espèces présentes à 1 000 - 1 100.

Plus de renseignements (liens en italien)

La Faune

Par ses 374 espèces de vertébrés, la faune du Parc du Delta du Pô est certainement l'un des éléments de plus grande valeur à l'intérieur de l'espace protégé.
Les oiseaux du Delta représentent un patrimoine extraordinaire, avec plus de 300 espèces signalées pendant les dernières décennies, dont 146 nicheuses et 151 hivernantes. Grâce à cette richesse, le Parc constitue la plus importante aire ornithologique d'Italie et l'une des principales au niveau européen.

Plus de renseignements (liens en italien)

L'Agriculture

L'activité d'assainissement menée dans le passé, et surtout entre la fin du XIXe siècle et les années '70, a permis de rendre cultivables des dizaines de milliers d'hectares précédemment marécageux.
Les vastes étendues de pâturages humides et de marais utilisés pour la pêche ont été donc remplacées, au cours des deux derniers siècles, par des aires agricoles drainées grâces aux pompes de drainage ; seulement peu de milliers d'hectares dans la province de Ravenne ont été desséchés par colmatage, c'est-à-dire en y canalisant les eaux des fleuves des Apennins, riches en sédiments, et en favorisant le processus naturel d'atterrissement des zones humides.
L'agriculture représente aujourd'hui la principale activité productive dans les aires autour des zones humides, et conditionne fortement leur état de conservation, influençant négativement la qualité (eutrophisation par les engrais et les rejets zootechniques ; pollution par les pesticides) et la quantité (utilisation pour l'irrigation) des eaux.
L'agriculture influence directement la conservation des habitats riverains ou paludéens seulement quand elle est pratiquée dans les franc-bord du fleuve ou dans les alentours des zones humides.

Plus de renseignements (en italien)

La Pêche

Les activités humaines liées à l'aquiculture et à la pêche professionnelle dans les zones humides du Parc sont admises et favorisées car elles revêtent une grande importance sur le plan économique et des emplois et parce qu'elles sont, en quelques cas, des activités à la valeur historique et traditionnelle. On peut distinguer deux types de pêche : la pêche professionnelle, qui comprend la récolte de mollusques, et la pêche sportive. Dans les deux cas, l'activité est strictement réglementée par l'Organisme de gestion du Parc, afin d'assurer la conservation de la faune de l'espace protégé et notamment la protection des espèces importantes du point de vue de la conservation.
A l'intérieur du Parco del Delta on pratique aussi l'aquiculture, qui se distingue de la pêche traditionnelle (qui consiste dans l'exploitation d'une ressource naturelle). Le terme vallicoltura indique la pisciculture traditionnelle et extensive pratiquée dans les Valli (marais) du Delta du Pô, qui se fonde sur les mouvements migratoires de masse à la sortie des bassins. La récolte du poisson se fait au moyen d'un outil typique appelé lavoriero, dans les aires limitrophes aux bassins d'élevage.

Plus de renseignements (en italien)

share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2018 - Ente di gestione per i Parchi e la Biodiversità - Delta del Po