Parks.it Accueil

Parco Nazionale dell'Arcipelago di La Maddalena

www.lamaddalenapark.it

Points d'intérêt

Plage rose
Plage rose

Les plages plus célèbres de la Méditerranée

Avec ses 180 km de côtes, l'Archipel compte quelques plages parmi les plus célèbres et les plus suggestives de la Méditerranée, notamment la Plage Rose et la Spiaggia del Cavaliere sur l'île de Budelli, les plages de Cala Coticcio et Del Relitto à Caprera, Cala Corsara et Cala Granara à Spargi. Les anses et les baies caractérisent le paysage et fournissent une myriade de points d'abordage naturels qui peuvent servir de refuge pour les navigateurs selon les conditions de la mer ; c'est à ces endroits que sont liées les couleurs de la mer qui ont rendu l'Archipel célèbre dans le monde, et en particulier Porto Madonna, Cala Corsara, Spiaggia di Cala Lunga di Razzoli, Santa Maria, Cala Coticciu.
Les îles de l'Archipel sont le résultat de processus géologiques commencés avec l'orogénèse hercynienne à la fin du Paléozoïque. Les processus géomorphiques qui se sont alternés par la suite ont favorisé la formation d'amples surfaces d'aplanissement, au dessus et au dessous du niveau actuel de la mer, sur lesquelles restent comme témoins des reliefs en forme d'Inselberg, Tor et surfaces terrassées.


 
Ile de Caprera
Ile de Caprera
Ile de S.Stefano Cava
Ile de S.Stefano Cava

Les îles

Les 62 îles et îlots qui forment l'Archipel occupent une superficie de 5 134 hectares, tandis que la partie marine s'étend sur 15 046 hectares ; le Parc National a donc une étendue totale de 20 180 hectares, et un développement côtier de 180 km. La Maddalena, île principale et capitale de l'Archipel qui porte son nom, représente la porte d'accès du Parc. Elle est la seule île habitée, à l'exception du bourg de Stagnali sur l'île de Caprera et des villages sur Santa Maria. Caprera, l'île de Garibaldi, est la deuxième île du Parc par étendue, mais elle occupe la première place pour la beauté de ses côtes et de ses plages, ainsi que par la particularité de sa flore. Budelli constitue non seulement l'une des plus belles îles de la Méditerranée, mais elle est aussi considérée le symbole du Parc National en raison de la présence d'un site parmi les plus significatifs du point de vue environnemental, la Plage Rose. Les îles de Razzoli et Santa Maria sont presque unies par le Passo degli Asinelli. L'île de Razzoli est la plus exposée au nord, et étonne par la majesté de sa falaise et par les formes des rochers, qui rappellent les sculptures d'Henry Moore. 
Nibani, Mortorio, Soffi e Camere se situent à sud-est de l'Archipel, devant la Costa Smeralda, à quelques milles de Porto Cervo et Porto Rotondo, destination convoitée par les plaisanciers de tout le monde. L'île de Spargi est la plus vaste des quatre îles mineurs de l'archipel, et est célèbre pour les plages de son versant oriental ; granitique, riche d'eau et végétation, elle abrite nombreuses espèces protégées d'oiseaux. Cala Corsara, Cala Connari, Cala Granara et beaucoup d'autres criques entourées de grandes roches de granit.

(liens en italien)


 
Panorama
Panorama

La mer

En ce qui concerne le fond de la mer, la position de l'Archipel à l'intérieur des Bouches de Boniface détermine un hydrodynamisme élevé qui, uni à la faible profondeur des canaux et à une basse excursion de marée, favorise l'extrême limpidité des eaux, avec un éventail de couleurs qui vont du turquoise à l'émeraude, du bleu clair au bleu foncé. En outre, les fonds conservent les formes d'érosion granitique émergées pendant la dernière glaciation 18 Ka B.P. Cette concomitance de facteurs est extrêmement rare et détermine un paysage marin qui est presque sans rival dans le monde.
En ce qui concerne les biocénoses marines, l'effort de pêche exercé par les résidents n'a jamais constitué un danger d'appauvrissement, même si la situation a changé dans les dernières décennies à cause de l'intensification du flux touristique, du mouillage des bateaux de plaisance et de la pêche sportive incontrôlée.

Plus de renseignements


 
Spiaggia Rosa (Plage rose)
Spiaggia Rosa (Plage rose)
Plage rose
Plage rose

La Spiaggia Rosa (Plage Rose)

Exaltée par Michelangelo Antonioni dans le film "Deserto Rosso" - premier film en couleurs du maître de Ferrare (1964) - en raison de son extraordinaire effet chromatique, la Plage Rose de Budelli est aujourd'hui complètement protégée par les normes de sauvegarde du Parc. Son nom est lié à la présence d'un haut pourcentage de bioclastes dans la composition sédimentaire des sables (dérivés pour la plupart de la fragmentation du squelette de Bryozoaires, notamment Miriapora truncata, et Foraminifères, en particulier Miniacina miniacea, de couleur rose). Ces bioclastes ont origine surtout dans le herbier de Posidonie océanique, et alimentent la plage grâce aux courants de dérive littorale et de fond. A plus de dix ans de l'introduction des mesures de protection intégrale et de sauvegarde qui interdisent le mouillage dans le herbier de Posidonie, la plage plus célèbre du monde a retrouvé sa coloration naturelle, ce rose qui a charmé le metteur en scène et les innombrables touristes attirés au cours des années par cette couleur singulière.

Plus de renseignements


 
La mer devant la plage pour chiens
La mer devant la plage pour chiens

Plage pour chiens à Caprera

Afin de promouvoir et de soutenir les initiatives et les actions en faveur de la protection des animaux, de leur cohabitation avec l'homme et du développement de l'offre touristique avec des services diversifiés et supplémentaires, l'association de volontariat A.R.V.E.P.A.N.A. Onlus de La Maddalena a conçu et promu le projet "Plages pour chiens à La Maddalena", en collaboration avec la Capitainerie de La Maddalena et grâce au financement de l'Organisme de gestion du Parco Nazionale dell'Arcipelago di La Maddalena.

Plus de renseignements


 
Ile de S.Stefano Cava
Ile de S.Stefano Cava

Aperçu historique

Les îles de l'Archipel de La Maddalena constellent l'une des mers les plus séduisantes du monde. C'est seulement à partir de la moitié du XVIIe siècle qu'une petite colonie de bergers venant de la Corse toute proche prend possession de l'archipel, jusqu'alors pratiquement inhabité, s'installant plus particulièrement sur l'île mère de La Maddalena. Les seules présences probables jusqu'à ce moment-là remontaient aux postes militaires romains et au couvent de moins sur l'île de Santa Maria, datant du XIIIe siècle. Situé au centre de la Méditerranée et des trafics maritimes, l'archipel a reçu pleine consécration par les oeuvres d'importants écrivains, auteurs de cinéma et grands protagonistes de l'histoire, qui ont laissé leurs traces indélébiles sur ces îles et leurs communautés.

(liens en italien)

Plus de renseignements


 

Les carrières de granit

La qualité du granit, spécialement sur les îles de La Maddalena, à Cava Francese, et Santo Stefano a permis une importante activité de production de produits manufacturés exportés dans le monde entier. Les carrières plus anciennes sont maintenant récupérées du point de vue environnemental, grâce au développement aussi bien des croûtes de lichens que de la végétation naturelle. Par contre les carrières plus récentes ont un impact plus fort sur le paysage ; elles pourraient quand même être bien récupérées, surtout si l'on considère que ces aires sont comprises à l'intérieur du Parc Géo-minier Historique Environnemental de Sardaigne, récemment reconnu par l'Unesco.

Plus de renseignements


 

Les fortifications

Sentinelles majestueuses de l'archipel pendant plus de deux siècles, véritables chefs-d'oeuvre d'architecture militaire, éléments uniques du territoire : l'espace que les structures militaires occupent dans la réalité de notre territoire a certainement conditionné son sens et son destin.
La position centrale de La Maddalena dans la Méditerranée lui a imposé un destin inéluctable d'objectif militaire dès 1767, lorsque les sarde-piémontais décidèrent de l'occuper militairement et d'en faire une base d'appui pour les bateaux de la marine royale.

Plus de renseignements


 

Archéologie sous-marine

Même si La Maddalena est peuplée depuis un peu plus de 230 ans, ces îles situées au bout des Bouches de Boniface étaient connues dès l'antiquité. Ce sont les recherches archéologiques et la mythologie qui l'attestent : un exemple particulièrement significatif des restes retrouvés dans le monde sous-marin du Parc est représenté par le navire romain de Spargi, témoignage précieux et emblématique du passage des plus importantes marines du monde dans ces eaux dès l'antiquité.

Plus de renseignements


share-stampashare-mailQR Codeshare-facebookshare-deliciousshare-twitter
© 2018 - Ente Parco Nazionale dell'Arcipelago di La Maddalena